Fiscalité investissement locatif : ce que vous devez savoir

Vous avez un projet immobilier à concrétiser, notamment l’achat immobilier et la mise en location d’un bien immobilier neuf ou un bien immobilier ancien ? Il est important de connaître toutes les facettes du domaine pour que vous puissiez mieux vous situer et réussir à faire fructifier votre investissement immobilier. Cet article vous livre 5 points importants que vous devez absolument connaître.

Soyez bien entouré pour une meilleure fiscalité investissement locatif

Il vous est fortement recommandé de demander des renseignements auprès de vos entourages qui sont déjà passés sur le chemin que vous souhaitez emprunter. Prenez exemple sur leurs parcours, écoutez-les. Cela va vous aider à éviter de commettre des erreurs de débutant.

En plus de cela, pensez également à rencontrer, à faire appel au service des professionnels de l’immobilier et de la fiscalité investissement immobilier comme Carré Investisseur. Contactez-les, non seulement pour vous prodiguer des conseils, mais aussi pour vous accompagner dans toutes les démarches de votre projet.

Faites une acquisition, de manière rentable

Chaque mois, vous devez faire des bénéfices. Votre crédit immobilier doit être inférieur au loyer que vous allez percevoir si vous optez pour un investissement locatif. Une règle définissant un minimum de 70% doit être établie. Ainsi, dans le cas où vous avez un loyer de 1000 euros, il ne faut pas que votre crédit dépasse 700 euros. Toutefois, si vous souhaitez vivre réellement de l’immobilier, les premiers investissements réalisés doivent être explosifs. De ce fait, si votre crédit est de 400 euros, il vous est important de trouver la meilleure solution afin d’avoir au moins 800 euros de revenu sur votre bien immobilier neuf ou ancien.

Si vous optez pour la location courte durée, vous allez voir que cela se fait très rapidement. C’est aussi le cas si vous faites de la colocation ou si vous acquérez un immeuble de rapport ayant une bonne rentabilité, qu’il s’agisse d’une rentabilité nette ou d’une rentabilité brute. La première chose qu’il faut faire, c’est donc l’acquisition de logements neufs ou des biens immobiliers anciens rentables.

Découvrez aussi : Marketing d’Affiliation : Outils et Conseils Pour Bien se Lancer

Le choix de l’emplacement du bien dans lequel vous allez investir

Il s’agit en fait de la liquidité du bien immobilier. Cela dépend principalement du lieu d’implantation du logement neuf ou du logement ancien dans lequel vous souhaitez investir. Le niveau de difficulté de le vendre dépend essentiellement de ce critère. Il est indispensable de connaître les risques d’investissement dans l’immobilier en amont afin d’éviter les mauvaises surprises en cours de route :

  • Faites donc une réelle étude concernant le marché immobilier de la ville avant de vous lancer ;
  • Effectuez des recherches ;
  • Trouvez les points forts et les points faibles de la zone géographique de votre choix ;
  • Identifiez les clients potentiels : familles, jeunes actifs, personnes âgées, touristes, etc. pour pouvoir déterminer la durée de location à prévoir.

Découvrez aussi : Tout Savoir Sur le Fonctionnement de la Bourse

Prenez compte de la fiscalité

Si vous voulez acheter un bien pour constituer un patrimoine immobilier, évitez d’investir dans un bien immobilier en fonction de la fiscalité. Il faut tout d’abord commencer par trouver un bien rentable. Voyez ensuite ce que vous pouvez faire pour pouvoir l’optimiser fiscalement. Il faut toutefois que vous maîtrisiez cette fiscalité.

Si jamais, ce n’est pas le cas, vous risquez de perdre une importante somme d’argent. Beaucoup de personnes souhaitant réaliser un investissement immobilier sont passées par cela, du fait qu’elles avaient mal optimisé les choses et qu’elles s’étaient mal renseignées. Pour éviter cela, formez-vous. Suivez des formations de base concernant ce domaine. Bien que ce ne soit pas obligatoire pour chaque investisseur immobilier, c’est fortement conseillé.

Il est aussi important de vous renseigner si votre projet est éligible aux différents dispositifs de défiscalisation vous permettant de faciliter l’atteinte de vos objectifs en investissements immobiliers. Pour information, la défiscalisation immobilière permet de récupérer une part du montant de l’investissement grâce aux systèmes de réduction d’impôt comme :

  • la loi Pinel ;
  • le volet de défiscalisation Denormandie ;
  • les lois Monuments historiques, Malraux et Censi-Bouvard.

Ne sortez pas toutes vos cartes dès le départ

De nombreuses personnes investissent dans un ou deux biens en amont tout en se disant qu’ils vont arriver à bien s’en sortir par la suite. Du coup, elles enchaînent erreur après erreur. Cependant, en faisant de nombreuses erreurs, leur situation vis-à-vis de la banque se compliquent. Elles risquent en effet de se retrouver en dessus de leur taux d’endettement et donc d’être bloqués pour enchaîner.

Si jamais les choses se compliquent de cette manière, il faut alors que vous modifiez vos stratégies, montiez des dossiers bancaires plus fins afin de prendre en compte les futurs frais de location, etc.

Découvrez aussi : Les astuces et Stratégies pour Réussir votre site de Commerce Electronique

Posts created 7

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut